1 décembre 2015

Douceur en Cévennes

Récit
Samedi 19 septembre 2015.

150 km de route aujourd »hui. Non désagréable avec cette journée ensoleillée, et cette petite brume matinale au loin, tout au long du chemin, donne déjà des aspects bucoliques à ce mariage.

Génolhac (Gard)

Me voilà arrivé. En fait non, il me faut encore parcourir quelques kilomètres de chemin  pas très large, et dans un état très moyen. Mais le voyage vaut le détour. Voici le Mas Nouveau. L’effervescence se ressent déjà. Des personnes décharge un camion, des enfants jouent près des cheveux, et cet environnement plutôt calme d »ordinaire, montre qu’il sait accueillir ses hôtes lors de grands événements.

Après les étirements de rigueur en sortant de la voiture, et ma 1ère rencontre avec le chat des lieux, la future mariée Bérénice, plus radieuse que jamais, m’accueille et m’offre le café. Les amis et la famille abandonnent tour à tour 2 ou 3 secondes de leur temps précieux pour venir me saluer.

Mais pas de temps à perdre, je veux profiter de cette lumière matinale de début d’automne. Plans extérieurs, végétations, environnement, sons environnants, animaux. Il faut capter cette atmosphère. Tout cela doit évidemment apparaître dans le film.

Un petit chant de voix féminine au loin attire mon attention. Deux filles en train de s’échauffer la voix. Le moment est très beau, et ajoute encore un peu plus de gaieté, à cette atmosphère. O-A-I-O-UUUUUU. Plus haut dans le mas, sur une terrasse, je note un peu d’agitation. Manifestement quelque chose est en préparation. Les bouquets de fleurs. Tout le monde s’y colle. A côté, la salle est déjà prête. Vide en attente de fête, le calme avant la tempête. Des enfants font le tour des tables avec leur pain au chocolat, je les suis quelques instants. Des tables me passent devant. Des rires fusent dans tous les sens.

Du retard a été pris pour les préparatifs de la mariée. Pas bien grave. C »est l’occasion de faire des plans de la robe de mariée. Nous luttons, avec le photographe, pour que la robe réagisse convenablement à la force du vent. Nous l’avons accrochée à une branche, et sous les yeux de la maman de la mariée, très inquiète de l’avenir de la robe entre nos mains, et qui est très agitée. Moi j »adore ces mouvements gracieux venus d »ailleurs, mais le photographe moins.

Au tour du bouquet, des alliances…  Visiblement 2 heures de retard ont déjà été prises! Chevaux, chat, insectes, décor… je filme de tout pour passer le temps. Dans la salle de bain du gite, les témoins de la mariée assistent à la coiffure, au maquillage. Un petit discours émouvant de Bérénice en fait pleurer quelques unes. Et les petits présents qu’elle leur offre achèvent les autres! Beaucoup d’émotion à ce moment là.

Au tour du marié. Frères, témoins parents… tout le monde est là pour l »enfilage du costume, du noeud pap, et des chaussures. Un peu de stress visible, mais atténué par la bonne humeur alentour. La maman est là aussi, ainsi que le frère. Allez, direction l »église. Un groupe commence à s »installer. Il y aura un chant gospel, la chanteuse étant la personne ayant répété au Mas Nouveau. Le curé est pressé, mais la messe dure 1h30! Oui quand même! Ce sera le record de la saison. Beaucoup de chants, de musique, de clap des mains, et … de fruits! De belles traditions et une belle ambiance.
En sortie d »église le Big Band s »affaire dans les rues du village de Génolhac. Oh When The Saints résonnent dans ce coeur des Cévennes.

Après les séances photos, sur lesquelles le chat de la maison aura fait mine de ne pas avoir vu l »appareil, c’est au tour de discours surprises, puis du lancer de bouquet. Une surprise vient cloturer ce beau vin d’honneur : un flash-mob comme je les aime. Quelle vitalité et quelle chorégraphie! On sent les heures à s’entraîner devant la glace! S’ensuit la Soul Train Line! Je suis comblé.

Vient enfin la soirée. De bons moments, où il sera difficile de faire un choix! Les meilleures chorégraphies de la saison! Des chants, des discours… des DJs vintage avec vinyls et Soul music.

Quel beau mariage! Bravo aux mariés pour leurs choix tout au long de la journée! Rien n »a été laissé au hasard. Le résultat est à la hauteur!

SHARE
Related Posts
Featured
Allison & Sébastien, Mariage dans le Vaucluse
"Tout est une question de feeling" C'est sur ce principe qu'Allison et Sébastien ont choisi leurs p ...
Lire la suite
Camille & Gaël, mariage à Castillon du Gard
Castillon du Gard, 15 juin 2019 Ils habitent en Suisse, mais ont vécu à  Paris, New-York, Strasbour ...
Lire la suite
Marlène & Sylvain, Mariage Bohème en Provence
Bohème, vintage et soleil Lorsque Marlène et Sylvain m'ont raconté ce qu'ils avaient en tête pour l ...
Lire la suite